Pains et baguettes maison,  Petit-déjeuner

Pain et brioche

207 Views

Pain et Brioche, je fais mon petit déjeuner maison

Pour une fois, on passe la case « boulangerie » et on se lance soi-même dans la préparation d’un petit déjeuner de roi. Ce n’est pas difficile, ça demande de la patience (le temps que la pâte lève) et du matériel de base.
A vos fouets, partez

pain et brioche

Ah ! la bonne odeur de la brioche et du bon pain frais encore chaud ! Un vrai bonheur qui donne déjà envie d’être en week-end. Si le dimanche est un jour de grasse matinée, on se lève pourtant volontiers pour aller à la boulangerie chercher des croissants, briochettes, pain de campagne et autres pains au chocolat !
Et si la prochaine fois, on innovait en réalisant soi-même toutes ces bonnes choses ?

Faire du pain et des viennoiseries à la maison, c’est possible, et ce, même sans matériel de pro !

Il suffit d’avoir un peu de temps devant soi le samedi soir (la pâte reposera jusqu’au dimanche matin) pour se lancer dans la réalisation d’un petit déjeuner maison.

Matériel : pas besoin d’un équipement de pro

A l’idée de faire du pain et des viennoiseries, on s’imagine qu’il va nous falloir un four de pro, toute une armée d’ustensiles et un robot pour pétrir la pâte. Pas du tout ! une paire de mains et un four classique, c’est déjà suffisant.

pain et brioche

Le robot pétrisseur n’est pas indispensable, mais il vous sera d’une grande aide.

Perso « j’ai un robot de la marque Kenwood depuis plusieurs années, un investissement dont je suis très contente »

Mais on peut aussi très bien pétrir à la main, c’est plus long mais faisable !

« Quant à mon four, il a au moins 10 ans, donc pas de mode « vapeur » mais il est parfait »

Les ustensiles indispensables

  • Des saladiers et bols de différentes tailles
  • Un cul-de-poule
  • Différents moules à gâteaux et moules à cake
  • Une cuillère en bois pour remuer les préparations
  • Une Maryse qui permet de racler les fons des casseroles et des saladiers
  • Un rouleau à pâtisserie
  • Une balance digitale de précision (idéale pour les pesées de sel, ou de levure)
  • Différentes plaques de four
  • Du papier sulfurisé
  • Un pinceau
  • Une grille à pâtisserie pour laisser refroidir brioches et pains
  • Une corne à pâtisserie (idéale pour travailler le pain, couper les pâtons)
  • Une griffe ou un bon couteau
  • ……

Farines et levures : les ingrédients-phares

Le secret des pains et viennoiseries réussis ? le choix de la farine et de la levure

Et attention, on n’utilise pas de la même farine pour réaliser du pain ou de la brioche !

Type 65 ou T55 pour le premier, T45 pour la seconde

Par contre, il ne faut JAMAIS utiliser de la farine fluide ! le pain et les brioches n’auraient aucune tenue

Côté levure, on choisira une levure de boulanger, fraîche ou déshydratée (à ne pas confondre avec la levure chimique utilisée pour gonfler les gâteaux)

Perso « j’utilise presque toujours de la levure fraîche de boulanger dans les pâtes levées »

3 conseils pour travailler la levure de boulanger

  1. N’ajoutez jamais la levure à un mélange trop chaud, car, au-dessus de 37°c, la levure meurt et votre pâte ne lèvera pas
  2. Faites lever votre pâte dans une endroit tiède, jusqu’à ce que la pâte ait doublé de volume
  3. Pour gagner du temps, couvrez votre bol avec du film alimentaire plutôt qu’un torchon : la pousse sera plus rapide

Les secrets du pain maison

pain et brioche

En résumé, c’est simple : on pétrit la pâte et on la fait cuire au four !

Bien sûr, il peut arriver des expériences malheureuses

Si le pain est trop compact « effet brique », c’est qu’il n’a pas bien levé, et qu’il y a eu un problème avec la levure (on n’utilise pas une levure périmée)
Si au contraire, il est très mou, c’est qu’il manque de cuisson « il faut le cuire dans un four très chaud, en versant un bol d’eau dans la lèchefrite pour obtenir une belle croûte.

La brioche, simple et délicieuse

Si vous n’êtes pas encore familier avec la boulange, c’est par ici qu’il faut commencer. Il est beaucoup plus simple de réaliser une brioche que des croissants

Qui dit simple ne dit pas rapide : la brioche aura besoin de temps pour lever et reposer

Pour ce faire, le choix des bons ingrédients est capital.
A commencer par celui de la farine « qui doit être riche en gluten pour que la pâte soit bien aérée »
Quant au beurre, choisissez-le de bonne qualité

La pâte une fois formée, aura besoin d’un long et énergique pétrissage pour répartir la levure et développer le gluten (à la main, on compte au moins 30 minutes, alors qu’au robot une dizaine de minutes)

Après quoi, il faut la laisser reposer « en boule » toute une nuit au réfrigérateur pour un résultat vraiment parfait, ou si vous êtes vraiment gourmand 1h00 à 2h00 dans un endroit tiède.

Le lendemain matin, vous pouvez la façonner, la tresser ou la déposer dans un moule à cake.
Puis, de la laisser à nouveau lever pour qu’elle double de volume, avant de la mettre au four

Attention, pensez aussi à la dégazer (appuyer sur la pâte pour en faire sortir l’air)

Enfin pour avoir une belle croûte bien dorée à souhait, badigeonnez le dessus de la brioche avec un jaune d’œuf mélangé à quelques gouttes de lait.

Pour accompagner le tout, rien de tel qu’une bonne confiture maison et un bon chocolat
Et s’il y a des restes, pensez à la brioche ou au pain perdu

UNE TUERIE, BIEN GOURMANDE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :